Décorateur…d’extérieur !

new step by step roadmap for papers spy software the most overlooked solution for papers

entreprendreSon dada, ce sont les décors monumentaux sur les façades, comme ceux qu’il faisait pour la parfumerie du Soleil d’Or,
sur la Grand-Place de Lille. Mais Jean-François Réant fait aussi de la décoration de rues ou de vitrines…
même sur les Champs-Elysées !

De formation artistique, Jean-François Réant a débuté son activité professionnelle dans la publicité. Quand, il y a dix ans, il a monté sa société, il voulait  » habiller des usines, faire de l’art monumental.. ».
Aujourd ‘hui, Lance!, Guerlain, le groupe Camaïeu, Nature et Découvertes, Etam, Norauto, Conforama, tous ont (ou ont eu)
un petit sapin de Noël, une sellette de présentation ou un mobile fabriqués, voire
imaginés par Réant Entreprise Artistique !
Lilloise, l’entreprise est arrivée à Roubaix il y a deux ans. « Je cherchais de grands locaux, et puis c’était en zone franche.
Mais je m’y sens bien : j’adore cette effervescence, je côtoie des gens jeunes dynamiques…» Il y a quatre ans, l’artisteen a eu assez des contraintes du chef d’entreprise. « Je me suis entouré de gens carrés pour pouvoir reprendre de la créativité ». Ils sont désormais cinq, plus les intérimaires et COD embauchés ponctuellement pour répondre aux commandes.
« C’est difficile à gérer, on travaille par à-coups ». Mais R.E.A. se structure, et va mettre au point un catalogue de petits objets, pour lisser son activité sur l’année.
Pour savoir ce qu’ils font, il suffira de lever les yeux dans Roubaix en fin d’année: c’est R.E.A. qui va lui donner ses couleurs de fêtes !

– Paru dans Entreprendre, novembre 2002 –